Du plus !

Nous mettons en place une rubrique...pour la la détente :  "LE RALLYE POUR LES NULS"

Rallye pour les nuls 1

 

Chapitre I : Principes de base

 

Le rallye est une discipline appartenant à la famille du sport automobile et qui a pour but de parcourir une distance en mettant le moins de temps possible. C'est une course de vitesse. Un rallye se pratique non pas sur un circuit mais sur des routes fermées aux usagers « pour l'occasion » et sur différents types de terrain (terre, asphalte,…).

Il est composé d'une ou plusieurs étapes, elles-mêmes composées d'épreuves chronométrées (appelées « épreuves spéciales », d'où l'abréviation « ES ») et des parcours dit de « liaison » (distance à parcourir entre deux épreuves chronométrées).

Le gagnant est déterminé suite à l'addition des temps effectués lors des ES.

La course commence à la sortie du parc fermé (là où toutes les voitures sont parquées avant le départ pour éviter toutes interventions après qu’elles aient été contrôlées techniquement). Donc, à la sortie de ce parc, premier « pointage » ; pointer c’est présenter à des commissaires un petit carnet pour qu’il note l’horaire exact auquel vous passez à tel ou tel endroit ; le pointage se fait dans la minute bien précise déterminée par votre numéro de départ.

Les « spéciales » ou « ES » sont les parties chronométrées de la course qui établissent le classement mais tous les pointages en retard ou en avance sont cause de pénalités et interviennent dans le classement final. 

Le « CH » ou « Contrôle Horaire » est la zone dans laquelle doit s’effectuer le pointage. Des panneaux signalent l’entrée et la sortie de zone de pointage ; le copilote présente à pied le carnet de pointage aux commissaires et fait signe au pilote d’avancer la voiture jusqu’au panneau rouge au milieu de la zone.

 

Chapitre II : L'EQUIPAGE 

  • LE PILOTE : 

Pas grand-chose à dire sur lui finalement : son rôle est de piloter l'auto durant le rallye mais aussi de la régler pour quelle convienne parfaitement à son pilotage.

Le pilote doit faire preuve d'une extrême concentration durant la course : il ne s'agit pas de regarder ailleurs que sur la route durant une ES. Il doit être capable de gérer les situations les plus extrêmes et imprévisibles en toutes circonstances.

  

  • LE COPILOTE : 

« Il dit les virages au pilote ! » 

C'est VRAI, mais toutefois un peu vague... 

Le rôle du copilote est d'annoncer les virages en s'appuyant sur des notes. C'est lors des reconnaissances (Cf prochain chapitre) que le copilote note les différents virages, appréciations, pièges, changement d'adhérence, etc... que le pilote lui dicte. 

Outre son rôle dans la voiture, le copilote s'occupe souvent de tout l'aspect administratif du rallye. Pendant le rallye, il doit aussi s'occuper des pointages, du roadbook, du carnet d'infractions, etc.... 

Tout comme le pilote, il se doit de posséder des qualités physiques et doit faire preuve d'une maitrise de lui-même quelque soient les conditions.

 

 

Gauche130

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×